15 Nov 2017

Kansas - Leftoverture Live...

Kansas - Leftoverture Live & Beyond
Inside  Out/Sony Music
Note : 5/5
Genre : Rock Progressif/Classic Rock/FM/AOR
Après la sortie de l’excellent « The Prelude Implicit » l’année dernière et l’annulation de leur tournée européenne, j’avais hâte de découvrir ce nouveau Live de Kansas. J’ai toujours été fan de ce groupe de Rock Progressif/Classic Rock/FM/AOR et je n’ai eu la chance de les voir Live qu’à 2 occasions… En 1981 d’abord dans le cadre du légendaire festival Rock’ 81 au Stade d’Annecy avec 38 Special, Rose Tattoo et Foreigner et je n’oublierai jamais ce concert là avec tous les membres originaux dont Kerry Livgren, Dave Hope et Robby Steinhardt. Il existe d’ailleurs un excellent témoignage Live de cette époque « Two For The Show » que tout amateur se doit d’avoir dans sa collection… La seconde fois ce fut au Arrow Festival (aujourd’hui disparu…) en 2008 en Hollande avec Kiss, Motörhead, Whitesnake, Twisted Sister, Def Leppard, Journey, Gotthard et Reo Speedwagon, excusez du peu ! Ne subsistait alors du groupe original que Steve Walsh et sa voix sublime, Rich Williams et son bandeau de pirate et le batteur Phil Ehart. David Ragsdale venait tout juste de remplacer Robby (Steinhardt) et Billy Greer tenait la basse depuis quelques années déjà. Ce concert en terres hollandaises fut un excellent cru mais Kansas n’avait alors qu’une petite heure pour s’exprimer, festival oblige, et nous n’avions eu droit qu’à un Best Of sympathique mais un peu léger.

Quel plaisir donc de retrouver nos Américains pour 2 heures de bonheur musical. Le premier CD couvre l’essentiel de leur carrière avec des extraits du dernier en date qui passent très bien l’épreuve de la scène et des incontournables comme : « The Point Of Know Return », « Dust In The Wind » ou encore « Icarus ». Le second est dédié à l’album « Leftoverture » dont on célèbre les 40 ans, que le temps passe vite ! Joué dans l’ordre original cet opus n’a pas pris une ride… « Carry On Wayward Son » est toujours aussi sublime et on comprend que ce titre soit devenu un tube incontournable des Américains à tel point qu’il est dans le Top 5 des radios Classic Rock ! Et que dire de ces versions magistrales de « The Wall », « Miracles Out Of Nowhere » ou « Magnum Opus » sinon qu’il faut les écouter toutes affaires cessantes !

Quoi de mieux que le très « Purpleien » « Portrait (He Knew) » pour clôturer ce concert en beauté ?

Ce n’est donc plus Steve qui chante avec Kansas depuis 3 ans maintenant mais Ronnie Platt (de Shooting Star) et on peut dire que Ronnie assure largement autant que Mr Walsh que ce soit sur le dernier album ou sur les morceaux plus anciens. Kansas a vraiment recruté le chanteur/claviériste idéal pour continuer sa carrière. Il trouve d’ailleurs un complément idéal en la personne de David Manion aux claviers, arrivé en même temps que lui au sein du groupe. Le son est exceptionnel, le groupe est soudé comme jamais et ce Live montre s’il le fallait encore que Kansas est un groupe essentiel de la scène US et du Classic Rock en général. Venez chez nous Messieurs de Kansas, Boston, Styx…  On vous attend depuis des années maintenant !
Chronique d’Olivier Carle
 
Merci à Valérie Reux




0 commentaire(s)