23 Apr 2015

Heart Sound Metal Fest 2015

Heart Sound Metal Fest 2015 Au profit '’ensemble contre les leucémies'' samedi 18 avril 2015, salle Jean Marie Poirier,  Sucy en Brie (94)

C’est une bien belle date que ce samedi ensoleillé passé à l’Espace Jean Marie Poirier à Sucy en Brie entre la mezzanine et la salle de concert qui a regroupé sept groupes émergeants de la scène extrême parisienne, présentés par Heartsound et Ellie promotion.

 
Improbable association me direz-vous entre le milieu « Metal » et celui aseptisé de la biomédecine, inconnue pour la plupart d’entre nous. Et c’est cela qui fait de ce Fest un événement si particulier. L’ambiance est excellente et favorise la communication sur le sujet principal du jour « lutter contre les leucémies » les échanges  entre bénévoles, témoins, organisateurs, public, musiciens,  sont aussi riches que la qualité de l’affiche que JB de Fallen Joy nous a choisi pour cette deuxième édition, qui s’est agrandie et bénéficie cette année d’une superbe scène et moyens techniques.


A 17h c’est le groupe parisien Social Crash, né en 2012 qui ouvre le bal avec un Set carré, bien pensé avec un solo de batterie qui fait respirer l’ensemble de ces titres qui oscillent entre le Punk Rock et le Metal. Leur album est en préparation mais vous pouvez retrouver leurs deux clips « The Whore Generation » et « Weapon Of Mass Seduction » pour vous faire une idée.

Sur la scène, deux batteries sont posées pour faciliter les changements de plateaux qui sont de ce fait rapides et contribuent à la dynamique du Fest. Juste le temps d’aller au bar se restaurer ou boire entre amis et c’est reparti, à 17h40, avec Fallen Joy, groupe francilien né en 2007 qui a sorti un album « Inner Suppremacy » en 2013, et dont un deuxième opus est attendu pour 2016. Leur death metal mélodique puissant et brutal fait mouche avec les premiers Slams et Moshpit qui surprendront les non initiés. Ils nous retournent clairement la salle, JB à la guitare qui s’accorde un Set en attendant de reprendre les rênes du Fest, on reconnaîtra Julien, un ADX-Men plus que convaincu et surtout Gul qui œuvre en parfait Frontman.

18h25, c’est l’heure de Beyond The Dust, groupe de Death Prog né en 2010, dont l’album « Khepri » a su tirer son épingle du jeu en 2014. En changeant de Line Up, le groupe se trouve en possession d’une nouvelle énergie qui explose sur scène. Encore une découverte de Dooweet et non des moindres.

A 19h10, le temps passe décidément très vite, on retrouve Dali Thundering Concept, groupe de Mathcore/Djent qui nous sert son album « Eyes Wide Opium » sorti en octobre 2014 sur un plateau Metal.

On fait un Break en accueillant sur scène Roland Rabde l’association « Ensemble contre les leucémies », parce que oui, ils y a plusieurs sortes de leucémies, qui nous explique que cette association est née il y a 17 ans pour venir en aide à un petit garçon aujourd’hui jeune homme sauvé d’un destin funeste. Cette association a perduré et a pour but d’informer, promouvoir le don de moelle osseuse (cordon, cellules souches) et créer des fonds de solidarité pour les familles en difficulté.

Après les remerciements de circonstance et nous avoir mis la larme à l’œil (quand même on n’est pas de glace), il est clair que ce discours nous fera réfléchir à une réalité que nous méconnaissons. Si vous voulez en savoir plus : rab.roland@neuf.fr, merveilleusement investi dans sa tâche et à l’écoute des autres. L’agence de bio médecine est joignable à "http://www.dondemoelleosseuse.fr" si vous êtes prêts ou si vous voulez connaître les moindres détails de cette aventure humaine.

Revenons à notre aventure Metal de ce soir, le groupe Kaninja ayant été contraint d’annuler sa prestation, nous reprenons ce marathon infernal avec le trio des groupes têtes d’affiche. C’est à 20h25 qu’Atlantis Chronicles, née en 2005, nous emmènera dans son univers sous marin Death Progressif, au travers de leur album « Ten Miles Under Water » qui démarre avec une énergie folle. Tous les groupes sont communicatifs mais on voit ici un réel besoin d’en découdre et ça le fait les gars !

A 21h15, il est temps d’accueillir les parisiens de T.A.N.K (Think Of A New Kind, né en 2006) qui prend possession de cette immense scène. La voix de Raf est impeccable, l’énergie est présente, la connivence entre les musiciens, Nils, Olivier, est palpable et Clément est implacable à la batterie. Une grosse claque pour ceux qui les avaient découverts seulement sur « Spasm Of Upheaval » malgré un premier album en 2010, et ne les avaient jamais vu sur scène, un prochain opus est en cours dont nous avons pu écouter un titre en Live …A suivre donc !

Nous terminerons cette programmation musicale à 22h20  avec  The Algorythm, projet solo créé par Remi Gallego totalement possédé par sa guitare et son clavier, Prog-Electro futuriste qui s’en donne à cœur joie devant nos yeux ébahis. Ce soir en duo, soutenu par une batterie efficace mais jamais Oversized, cette prestation dénote par rapport aux autres groupes du jour mais reste intéressante d’originalité. En effet, on peut lire à leur propos un nouveau style le « Mindfunck » définissant un mélange de Metal Progressif, Breakcore, Dubstep et d’ambiance… Découvrez leur album « Octopus » et ouvrez votre esprit.

La fin de cette deuxième édition du Heart Sound Metal Fest  verra Elodie remettre les lots de tombola aux heureux gagnants, les groupes ayant offerts T Shirts, Cd et Goodies et reversés les bénéfices de cette tombola à l’association.
 
Après avoir pris la photo souvenir au stand prévu à cet effet pour la modique somme de 2 euros, je repartirai heureuse et attendrai avec impatience la troisième édition de ce Heart Sound Metal Fest 2016 !


Merci à tous.
Live Report : Emmanuelle Neveu, Photos par E.L.P-Photo


 

 

 




0 commentaire(s)