The Last Kingdom
Netflix
Note : 5/5
Genre : Euh, bah… Ça occit sec !
La fabuleuse série ‘’The Last Kingdom’’, sur Netflix, démontre (si besoin en était) que depuis des siècles l’humanité s’est forgée avec des violences inouïes ! L’homme est, et restera, un barbare sanguinaire ! L’histoire un ainsi faite, et le synopsis est de plus alléchant : À la fin du IXe siècle, ce qu’on appelle aujourd’hui l’Angleterre est constituée de plusieurs royaumes. Les terres Anglo-Saxonnes sont attaquées régulièrement et régies par les Vikings danois. Uhtred de Bebbanburg est le fils orphelin d’un noble saxon. Kidnappé par les Scandinaves et élevé parmi eux, il devient un grand guerrier Viking, il doit sans cesse choisir entre le royaume de ses origines et le peuple qui l’a vu grandir…

Tous les aspects psychologiques des êtres humains sont décortiqués, dans les différents épisodes, pour appréhender l’histoire de l’humanité toute entière avec un récit superbement bien ficelé. L’histoire est vue du côté anglo-saxon, mais elle est bien ancrée dans le cheminement des premières évolutions techniques de navigation, des clans, des races et des religions, qui ont mené et structurer l’homme jusqu’à… Aujourd’hui !

Il faut toujours se référer au passé dans les détails, pour apprendre à évoluer dans le futur. La raison du plus fort n’est pas toujours de mise, cette série démontre aussi le pouvoir et l’intelligence des femmes, et surtout les grandes faiblesses des hommes de pouvoir. Depuis la nuit des temps, les hommes se foutent sur la gueule pour ou à cause des femmes (…Et le pouvoir des richesses bien entendu) ! 

Les scénaristes ont bien géré cet équilibre paritaire en renforçant les quelques figures et personnalités de certaines actrices mises à nu avec un réalisme époustouflant. Les acteurs ne sont pas en reste et les fortes personnalités des personnages sont extrêmement bluffantes ! Après les fameuses séries comme : SpartacusGame Of Thrones, Vikings, KnightfallLe seigneur des anneaux, etc. Les producteurs ne pouvaient pas faire moins bien, et là, je dois dire que vous n’allez pas être déçus de ce fantastique voyage dans le temps qui fait référence, de loin, à quelques détails historiques. Les effets spéciaux sont d’un réalisme très poussés, les combats, le gore, la haine, la violence, la cruauté, la barbarie, les religions, la cupidité, la luxure, le sexe, les choix, les doutes, les peurs, l’angoisse, la pauvreté, mais aussi, la bonté, l’amour, la force des sentiments, sont superbement bien développés, et vraiment bien tournés.

D’un épisode à l’autre, vous passez par plusieurs émotions qui ne vous laisseront jamais indifférentes. Les scénaristes nous ont réservé d’énormes rebondissements qui vous tiendront toujours en haleine jusqu’à la fin. Cette série va assurément faire date dans l’histoire de la télévision internationale.
Chronique : @lex ‘’The Last King!’’ Mitr@m

Infos +++ ici